Sidi Mohamed BARKAT


barkat
Philosophe algérien, né en 1948 à Oran, installé à Paris.
Ancien directeur de programme au Collège international de philosophie, il est chercheur associé au Laboratoire de psychologie du travail et de l'action du Conservatoire national des arts et métiers.











Retour

Publications


  • « Des Français contre la terreur d'État. Algérie 1954-1962 », Éditions Reflex, Paris, 2002.

  • « Le Corps d'exception : les artifices du pouvoir colonial et la destruction de la vie », Éditions Amsterdam, 2005.
Ce dernier ouvrage a fait l’objet d’une lecture publique. Voici ce qu’en dit Laurent Hatat (metteur en espace) :
Sous titré « les artifices du pouvoir colonial et la destruction de la vie », l’essai philosophique de Sidi Mohamed Barkat met en lumière la nature mortifère du rapport aux «colonisés» dans notre république. Cette lecture est le lieu d’une rencontre entre pensée et émotion, alchimie fragile mais essentielle pour entendre réellement ce qui constitue l’identité profonde de l’autre.