NOTRE PROJET


Génération 2010 est une association loi 1901 qui suscite, soutient, organise toute manifestation à caractère culturel de nature à promouvoir le lien social entre citoyens de différentes origines, générations… Le maître mot de l’association est la mémoire, en particulier quand elle est conflictuelle. Un des grands problèmes actuels de la société française réside dans son incapacité à répondre de façon probante à la question des discriminations.
compo_projet
Ces discriminations affectent des personnes qui ont en commun d’être issues de populations ayant subi dans le passé des violences extrêmes de la part même de la Nation dont ils sont aujourd’hui les ressortissants. Ainsi, ceux qui sont d’origine arabe, africaine ou antillaise sont souvent enclins à établir une filiation entre leurs difficultés actuelles et le sort fait à leurs aïeux. Ils le sont d’autant plus que les mémoires de ces souffrances font l’objet d’un déni ou, pis encore, d’une lecture qui les justifie a posteriori, comme le montre l’épisode de feu l’article 4 de la loi du 23 février 2005. Ils s’enferment d’autant plus dans une inexorable altérité qu’ils sont physiquement regroupés dans des quartiers populaires défavorisés qui leur apparaissent souvent comme des ghettos, et qu’ils sont sans cesse questionnés sur la réalité de leur francité. Ils se sentent donc confortés dans l’obsession d’une tragédie linéaire qui, après avoir broyé leurs aïeux, fait d’eux les acteurs de second plan d’une société qui les rejette. Si ce sentiment devait perdurer, c’est le socle même de la République qui serait en danger. Les affrontements communautaires pourraient devenir, comme aux Etats-Unis, des événements banals... (Lire la suite)



Conseil d'Administration

Le Conseil d'administration est constitué de personnes qualifiées qui cumulent des expériences significatrives. Elles sont témoins et acteurs des transformations dans les quartiers populaires. A celà s'ajoutent des associations qui oeuvrent actuellement dans ces quartiers autour de préoccupations sociales et culturelles. (Lire la suite)


Habitants

Dans le projet de Génération 2010, les habitants des quartiers populaires occupent une place centrale. Habituellement, la ville nous est contée par les journalistes, les urbanistes, les psycho-sociologues et les politiques. Il manque à cette panoplie ceux qui font la ville au quotidien et qui l’ont transformée au fil des années au gré des migrations successives. Migrations qui peuvent être aussi bien intérieures, qu’extérieures.(Lire la suite)


Intellectuels partenaires

Il nous a paru nécessaire, dans le cadre de nos ateliers de parole, que l’expression "brute de décoffrage" qui a souvent caractérisé les interventions du public soient mises en perspective, éclairées. Nous nous sommes donc assurés du concours d’intellectuels de renom.
(Lire la suite)


Elus

L’accompagnement des élus a été une préoccupation constante.
Notre préoccupation centrale est la transmission des mémoires. En témoignent quelques-uns des titres de nos documentaires : Paroles d’Anciens, Transmissions, Passeurs de mémoire…
(Lire la suite)




Travail avec l'outil vidéo

Génération 2010 a adapté un célèbre proverbe aux technologies d’aujourd’hui :
« Les paroles s'envolent, les enregistrements restent ».(Lire la suite)